auto école
Publié le - 1004 v. -

Savez-vous ce qui arrive lors d’un accident auto à 200km/h?

Lors d’un accident impliquant une voiture roulant à 200 km/h, les dégâts occasionnés sont particulièrement spectaculaires. Non seulement, la voiture sera réduite à l’état de miettes, mais les passagers n’ont également quasiment aucune chance d’y survivre. En effet, selon un mandataire automobile, la masse de la voiture et sa vitesse lors de la survenue de l’accident, sont les principaux critères déterminant le sérieux d’un tel sinistre.

Le déroulement de l’accident

Du point de vue physique, il s’avère que le déroulement d’un accident impliquant une voiture et un point fixe ou non, peut être séquencé en trois collisions concentriques successives.

D’abord, l’impact sur la carrosserie cause des dégâts sur cette partie qui va d’ailleurs, se froisser, se fissurer, voler en éclats, … Ensuite, ce choc va se répercuter sur les passagers qui vont être mis en mouvement jusqu’à ce qu’ils rencontrent, eux aussi, un point fixe qui puisse arrêter leur déplacement. C’est ce qui est à l’origine des dommages corporels constatés de visu dans ces cas. Lorsque les mouvements des passagers, est stoppé par un obstacle, leurs organes internes subissent le même phénomène jusqu’à ce qu’ils soient également stoppé par un point fixe comme la boîte crânienne qui arrête les mouvements du cerveau. C’est ce qui cause les hémorragies internes, les fractures, …

L’utilité des dispositifs de sécurité

L’airbag est généralement prévu pour protéger les occupants d’un choc frontal, latéral ou arrière. Or, la plupart des accidents se produit de biais. De plus, à 200 km/h, l’airbag ne sera pas très performant pour assurer la protection des passagers ; son aide sera minime, mais toute aussi utile. Quant à la ceinture de sécurité, sachez qu’elle vise à maintenir le passager à sa position qu’importe la puissance du choc essuyé. Toutefois, pour un impact à plus de 200 km/h, certes, le passager risque pas d’être balloté dansa tous les sens et évitera ainsi, les nombreux dégâts corporels et surtout internes. Mais ce passager aura quand même à subir des lésions au niveau des points d’attache de la ceinture qui sont quelques-uns des points les plus vigoureux du corps humain.