auto école
Publié le - 10192 v. -

L'immatriculation en Europe a augmenté en Novembre 2014

Le marché de l’automobile n’arrêtera jamais de faire des exploits. En effet, il a explosé durant le mois de novembre surtout avec la vente des véhicules neufs. D’après les informations que l’on a pu récolter, les immatriculations de voitures neuves en France ont été amélioré jusqu’à 1,4 % par rapport à ceux en 2013. Il s’agit de la 5e augmentation durant cette année 2014.

 

 


Cet accroissement certifie le changement positif enregistré en 2014, spécialement grâce à l’étonnante augmentation du nombre des enregistrements en Espagne (qui s’est élevé à 18,1%), du Royaume-Uni (aux environs de 9,4%) et de la France (qui ne se trouve qu’à 1,1%). Cette variation a été aperçue à partir du mois de janvier. On remarquera toutefois un recul de 2,7 % de la France durant le mois de novembre 2014 (par rapport à novembre 2013).
En général, on participe à une relance du marché de la vente de voiture en Europe, qui n’a eu jusqu’à aujourd’hui qu’une évolution allant jusqu’à 5,7 %.

Statistique voiture utilisé

D’après les informations données par les centres immatriculateurs, il faut prendre en compte que le parc automobile français est répartir suivant trois catégories. En effet, plus de la moitié de la population utilise une voiture particulière, datant de plus de 15 ans ; les voitures utilitaires ne sont employées que sur 10.3% de la population comme dans les auto école Bruxelles, et le reste ont tendance à préférer les deux roues. Ceci peut être engendré par les embouteillages, et faute de temps à perdre durant la journée. En effet, suivant son activité professionnelle, chacun choisi le parc qui lui convient le mieux.


Toutefois, il est bon à noter que le choix d’acheter une voiture neuve est plus faible par rapport aux occasions. Ceci est dû au niveau budgétaire du client, ou de son niveau de vie. Comme on le sait tous, une voiture neuve équivaut à plusieurs milliers d’euro. De ce fait, les jeunes couples, les étudiants ou tout simplement les jeunes ont tendance à s’abattre sur les voitures occasions car ils sont plus abordables.